La sécheresse vaginale

Pour commencer nous tenons à dire que la sécheresse vaginale est courante, traitable et ne devrait pas être stigmatisée. La sécheresse vaginale se produit lorsque les niveaux d’œstrogènes de votre corps chutent, limitant par la suite le lubrifiant mince et naturel que votre vagin produit. Bien que la sécheresse vaginale puisse être inconfortable (et parfois même douloureuse), elle est courante et peut être traitée, de sorte que votre vagin peut rester humide !

Pourquoi je sèche ?

Si votre vagin est constamment sec sur une longue période, vous pouvez ressentir certains changements physiques. « Les femmes remarqueront qu’elles commencent à développer une atrophie vaginale où la paroi de leur vagin devient plus mince, plus sèche et moins élastique », explique le Dr Navya Mysore. « Cela peut se produire pendant la grossesse, l’allaitement, la ménopause provoquée par la chirurgie ou divers médicaments qui abaissent le niveau d’œstrogènes, souvent pour traiter le cancer du sein ou l’endométriose. Elle peut également être due à un contrôle hormonal des naissances, si votre corps ne s’équilibre pas bien avec les hormones ». La sécheresse vaginale peut provoquer une sensation de brûlure ou de démangeaison, et peut rendre le sexe particulièrement douloureux (ce que, comme vous pouvez l’imaginer, nous sommes passionnés de réparer). Heureusement, il existe des moyens d’éviter que la sécheresse vaginale n’empire et de remettre votre confort quotidien (et votre vie sexuelle !) sur les rails.

Un vagin c’est comme une chaudière gars à l’entretien !

Commençons par votre douche quotidienne : quels sont les produits que vous utilisez ? Selon le Dr Mysore, la meilleure façon de trouver un soulagement est d’adapter votre routine de soins personnels avec des produits qui sont doux pour le corps. « Il peut y avoir de nombreux irritants dans le savon que vous utilisez au quotidien, ce qui peut aggraver la sécheresse vaginale et autre problèmes comme l’apparition de pertes vaginales. Essayez d’utiliser un savon sans parfum ou même simplement de vous laver à l’eau chaude et voyez si cela soulage vos symptômes », recommande-t-elle. Elle suggère également d’éviter les produits comme les lingettes et les douches vaginales, car ils pourraient irriter davantage votre vagin, endommager les tissus vaginaux et augmenter directement la sécheresse.

Si vous ne constatez aucun changement après avoir renoncé à des produits parfumés, consultez un professionnel médical de confiance et travaillez ensemble pour déterminer la cause première, car elle pourrait être due à un médicament ou à un moyen de contraception. Ils peuvent également vous suggérer de prendre un oestrogène de remplacement. « Si votre sécheresse est secondaire à de faibles niveaux d’œstrogènes, un remplacement sous forme de crème ou de comprimé peut être utile, ou un remplacement hormonal oral par des œstrogènes et de la progestérone », suggère le Dr Mysore.

Et le sexe dans tout ça ?

Et lorsqu’il s’agit de sexe, le Dr Mysore suggère d’opter pour un lubrifiant à base d’eau plutôt qu’à base d’huile. « Les lubrifiants à base d’huile ne sont pas destinés à un usage interne et peuvent être irritants et nocifs », a-t-elle averti. Donc, pour ceux qui souhaitent essayer un lubrifiant à base d’eau, vous avez de la chance – nous recommandons notre version biologique ! Nous méritons toutes des vagins humides et des rapports sexuels épanouissants et sans douleur !