Le vagin ? Vulve ? Vulvina ? L’organe sexuel féminin expliqué.

Je sais que je ne sais rien et j’en sais déjà beaucoup !

Comment s’appelle-t-elle en fait ? La main sur le cœur – qui ne s’est pas arrêté une minute ? Il y a tant de noms différents pour l’organe sexuel féminin. Et pourtant, presque personne ne semble savoir lequel décrit exactement quoi.

La palette des surnoms et des désignations est presque infinie : vagin, vulve, chatte, chatte, lèvres d’amour, prune, zone humide, royaume des cieux, vagin, mont velu – ce n’est pas l’imagination et la variété qui manquent pour décrire l’organe sexuel féminin. Certains d’entre eux ne sont malheureusement pas utilisés dans le bon contexte et ne sont pas sans valeur – et même les cours de biologie ne font pas exception. Nous vous expliquerons quel terme signifie réellement quoi.

sexe féminin

Gaine ? Le vagin ? Vulve ? Les organes reproducteurs féminins expliqués

Le vagin ne décrit que l’entrée vaginale, c’est à dire la partie relient l’extérieur du sexe au col de l’utérus, le vagin mesure entre 8 et 12cm. La partie visible, est appelée la vulve, elle regroupe lèvres internes et externes, le capuchon clitoridien, le gland clitoridien, le mons veneris et le périnée. Les parties intérieures qui ne sont pas visibles de l’extérieur : le col de l’utérus, l’utérus et les ovaires.

Approche militante Vulve+Vagin=Vulvina

La militante Ella Berlin propose d’appeler les organes génitaux féminins « vulvina », un mélange de vulve et de vagin. Elle veut ainsi ouvrir aux gens un sentiment corporel guidé par l’autodétermination. Car le mot vagin désigne littéralement le sac d’épée d’un homme. Des féministe outre Rhin ont donc souhaite donc créer un terme global  comprenant l’ensemble des organes destinés au plaisir sexuel de la femme (excluant donc les organe internes) tout en excluant une terminologie référent à l’homme.