Le cycle menstruel et son impacte sur notre quotidien

Parfois, votre cycle menstruel a la capacité de bouleverser l’équilibre de votre quotidien – presque comme une peau de banane, attendant que vous fassiez une chute. Cela commence par des crampes, qui vous font sauter votre séance d’entraînement préférée, et se termine par l’annulation de vos projets, l’abandon de votre nouveau jean préféré et l’échange d’une soirée entre amis contre une nuit sur le canapé. Bien qu’il n’y ait rien de mal à adapter votre quotidien à votre cycle (en fait, nous l’encourageons !), planifier à l’avance et suivre votre cycle menstruel sur un calendrier (ou avec des applications comme Clue ou Flo) pourrait rendre ces changements encore plus pratique.

Le cycle menstruel en veut à votre peau !

L’acné et les poussées hormonales surviennent le plus souvent environ 7 à 10 jours avant le début des règles. Cela s’explique par le fait que le sébum, la matière grasse qui vit à la surface de votre peau, est produit par les glandes sébacées à un volume plus élevé en raison de la baisse de votre taux de progestérone et de l’augmentation de votre taux d’œstrogène. Une éruption surprise peut vous faire perdre votre matinée (car même si elle est à peine perceptible, on a l’impression qu’elle occupe la moitié de votre visage, n’est-ce pas ?) mais si vous prévoyez d’utiliser un correcteur, vous pouvez essayer d’anticiper ces déconvenues. Réduire la consommation de sucre (un inflammatoire) et utiliser des produits anti-acnéiques comme l’acide salicylique peuvent être des moyens utiles pour se préparer. Et vous pouvez vous préparer mentalement. Ainsi, si vous finissez par voir ce bouton hormonal dans le miroir, vous pouvez prendre une grande respiration, boire un verre d’eau et ne pas picorer (petite promesse que vous ne le ferez pas ?).

Le cycle menstruel en veut à votre sommeil

Parfois, tout ce que vous voulez faire pendant vos règles est de vous blottir dans votre lit pour faire une sieste, mais les quelques jours qui précèdent vos règles peuvent en fait provoquer de l’agitation lorsque vous essayez de dormir. En effet, juste avant vos règles, le taux de progestérone baisse et le sevrage peut perturber votre sommeil et vous laisser en état d’alerte alors que vous essayez de faire de beaux rêves d’Adam Driver (ou de la personne que vous aimez le plus). Vous pouvez planifier à l’avance en évitant les boissons sucrées et/ou alcoolisées, en profitant d’une séance d’entraînement en soirée qui vous met à l’aise, et en optant pour un livre plutôt qu’un écran afin de pouvoir commencer lentement à réduire votre consommation d’énergie.

Le cycle menstruel en veut à votre moral et votre entourage

Le SPM peut provoquer une dépression et une augmentation de l’anxiété chez certaines personnes. Lorsque vous êtes en pleine dépression ou anxiété, vous pouvez avoir l’impression que le monde entier s’effondre. Le sentiment de ne pas maîtriser ses émotions peut provoquer un effet boule de neige qui aggrave la dépression.

Bien que le suivi de votre cycle n’élimine pas les fluctuations hormonales responsables de votre agonie émotionnelle, il peut vous aider à comprendre pourquoi vous vous sentez ainsi, ce qui peut vous aider à retrouver un sentiment de contrôle. Après avoir suivi votre cycle pendant quelques mois, vous remarquerez peut-être que vous vous sentez toujours déprimée pendant quelques jours avant vos règles, ce qui vous permettra de vous préparer à prendre soin de vous ces jours-là. En revanche, vous remarquerez peut-être que votre dépression ou votre anxiété n’est pas du tout liée à votre cycle, auquel cas elle peut vous inciter à demander de l’aide professionnelle.

Comme aucun homme ne lira cet article 🙂 nous pouvons également souligner cela peut avoir un impact sur nos relation aux autres, en effet ce mélange dépression/anxiété nous rend souvent moins avenantes et tolérantes qu’à l’accoutumée, aussi pendant cette période essayez de prendre un maximum de recule sur les petits désagrément du quotidien et tout se passera pour le mieux.

Le cycle menstruel en veut à votre garde robe

Nous supposons que vous connaissez la période de gonflement ? Si vous ne l’êtes pas, nous sommes éternellement jaloux. Il arrive plusieurs jours avant vos règles à cause de la rétention d’eau due au pic des niveaux d’œstrogènes, ce qui donne à votre jean préféré l’impression d’être un instrument de torture inattendu. Préparez-vous à l’avance en créant certaines de vos tenues les plus douillettes et les plus confortables pour ces jours-là, afin de ne pas vous demander « pourquoi moi » pendant que vous vous tortillez dans une réunion.

Enfin une bonne nouvelle

Naturellement, nous avons gardé le meilleur pour la fin ! Au cours de la deuxième et de la troisième semaine de votre cycle, pendant vos phases folliculaire et d’ovulation, il y a un pic dans vos niveaux de testostérone et d’œstrogène. Cela signifie que nous pouvons nous sentir, faute d’une meilleure expression, plus excités que d’habitude, et que vous pouvez trouver plus facile d’atteindre l’orgasme. C’est peut-être le bon moment pour planifier un rendez-vous galant, prendre un bain chaud à la lumière des bougies, ou simplement se retourner face à son partenaire et lui dire : « Hé, tu veux faire l’amour ? En termes de suivi du cycle, c’est peut-être l’une de vos choses préférées que vous attendez avec impatience.  Surtout ne vous privez pas, comme nous avons pu le voir le cycle menstruel à bien des choses à se faire pardonner…