Histoire de la culotte menstruelle

La culotte menstruelle à travers les époques.

Les culottes menstruelles ne sont pas une invention des temps modernes. Quelque peu différents, ces sous-vêtements existaient déjà au début du XXe siècle. Aujourd’hui elles sont plus confortables, plus hygiéniques et constituent une véritable alternative à l’utilisation des tampons pendant les règles.

À la fin du XIXe siècle, la ceinture menstruelle, qui présentait des similitudes avec une ceinture de chasteté, est devenue à la mode, le pansement pelucheux qui se trouvait à l’intérieur pouvait être lavé, le concept de produits jetables arrivant bien plus tard avec la société de consommation moderne. Les ceintures dites mensuelles ont également été portées jusque dans les années 1970, mais à cette époque avec des bandages jetables. Les premier modèles de culottes menstruelles telle que nous la connaissons aujourd’hui inconfortable et était particulièrement peu esthétiques – mais ils ont rempli leur mission.

Au 21e siècle l’industrie à travailler la technicité du produit. Ainsi, alors qu’il s’agit toujours de protection hygiénique de nombreuse culottes de règles ne peuvent plus être distinguées, à première vue, des sous-vêtements normaux confortables et visuellement attrayants.

La culotte menstruelle ou…

Aujourd’hui, il existe des termes pour ce sous-vêtement en France :

culotte menstruelle
culotte de règle
culotte pour règle
culotte hygiénique
slip menstruel
culotte menstruelle lavable
slip pour règles
culotte a règle
sous vêtement menstruelle

Qu’est-ce qui fait la particularité de la la culotte menstruelle ?

La structure de la culotte menstruelle est importante. Elle comporte plusieurs couches de différentes matières, dont l’une doit absorber. Cela garantit que le sang de vos règles est tenu a distance de votre peau (pour des raisons évidentes de confort et d’hygiène), mais en même temps il le maintient en place pour que rien ne puisse s’écouler.

La couche 1, qui se trouve directement sur votre corps, est faite de matière le plus souvent confortable (laine mérinos, coton,…). Il évacue rapidement l’humidité de votre corps et est antibactérien. La couche 2 absorbe l’humidité comme une éponge et est antibactérienne.
La couche 3, la couche la plus externe, ne laisse passer aucun liquide, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas fuir, mais elle doit rester élastique et respirante.

Bien sûr, les coutures doivent être conçues pour ralentir le liquide et vous ne laisserez pas de taches sur votre pantalon préféré.

La capacité d’absorption des  culottes menstruelles est  équivalente à  2-5 tampons (hé oui le tampon devenu échelle de mesure volumétrique 🙂 . Cela en fait également une alternative idéale pour les tampons et les serviettes hygiéniques. Vous pouvez également porter des culottes de règle la nuit au lieu de tampons, ce qui est bon pour vous et pour l’environnement. Si vos règles sont un peu abondantes au début, vous pouvez utiliser ces sous-vêtement comme complément  aux produits traditionnels pour les règles, utiliser plusieurs culottes menstruelles pendant la journée ou encore utiliser des modèles à grande capacité d’absorption.